Lové dans le creux d’une vallée magnifique, niché dans une baie naturelle au bord du majestueux fjord du Saguenay, l’Anse-Saint-Jean étale ses charmes autour d’un pont couvert entre les caps du Parc du Saguenay d’où l’on peut admirer un paysage grandiose et harmonieux.  

 

C’est là qu’en 1668, le Père Beaulieu, hivernant avec des indiens, fit construire une première chapelle.

 

Le village offre de nombreux belvédères, un port de plaisance, du kayak de mer, de la courte et longue randonnée pédestre et équestre et en octobre, un symposium de peinture.  Les incroyables panoramas des randonnées aux belvédères de l’Anse à la Tabatière, de la grande chute et de la Montagne blanche valent le déplacement.

 

L’hiver, c’est la raquette sur les caps, le ski de randonnée et le ski alpin au Mont-Édouard et la pêche sur la glace du fjord.

 

 

 

L'ANSE-SAINT-JEAN

Le secret bien gardé d'un havre de paix au fond d'une anse

VILLAGE: L'ANSE-SINT-JEAN

RÉGION: SAGUENAY